Comment Notre Dame de Providence s’inscrit-elle dans la cause écologique : La restauration, premier engagement écologique

L’établissement Notre-Dame Providence s’inscrit depuis plusieurs années dans un projet de sensibilisation des élèves concernant la cause écologique. Dans ce sens, plusieurs projets ont vu le jour.

Un engagement institutionnel

La restauration est un élément central de l’engagement écologique de l’établissement. Notre société de restauration affiliée, Scolarest, est en train de créer un label pour les biodéchets. Ils possèdent 5 établissements pilotes pour mener à bien ce projet, dont Notre Dame de Providence.

Scolarest ( https://ndp-enghien-restauration.scolarest.fr/content/partenaire-et-mecene-de-la-fondation-goodplanet ) travaille avec la fondation GoodPlanet (qui a pour but de placer l’écologie au cœur des consciences et de susciter l’envie d’agir concrètement pour la Terre et ses habitants – https://www.goodplanet.org/fr/). Elle a un grand projet : celui de faire changer les comportements alimentaires, les modes de consommation pour un meilleur respect de l’environnement.

Les élèves, de vrais acteurs dans les projets

En effet, les élèves sont directement impliqués dans les différents projets mis en place. L’ensemble des élèves du niveau 5e est impliqué mais également une classe de 4e et de 3e. Par exemple, le groupe de 4e4 réalise une pesée des biodéchets produits chaque matin. Ensuite, ces mêmes élèves créent un tableau de manière hebdomadaire et comparent les résultats obtenus à ceux de la semaine précédente. Ces biodéchets sont recyclés par l’entreprise Bionerval (https://refood.fr/) qui les valorise en produisant du compost, du biogaz et de l’électricité ou sont utilisés en très petite quantité pour notre potager. De plus, une collaboration avec le cuisinier et une diététicienne est mise en place afin d’adapter les menus de manière à réduire les biodéchets tout en garantissant un équilibre nutritionnel. En outre, certains élèves ont fait des recettes avec des aliments normalement perdus (sauce tomate quand les fruits sont « trop » mûrs, beignets pour les bananes dans le même cas etc).

Les 4e4 ne sont pas les seuls à s’engager dans cet enjeu majeur de la société moderne. Par exemple, une classe de Troisième travaille sur comment réduire le gaspillage à chaque étape de la chaîne de consommation (agriculteur, transports, grandes surfaces puis consommateur), le but étant donc de créer/trouver des solutions pour réduire ce problème de gaspillage alimentaire.

L’établissement se félicite par ailleurs d’avoir reçu une nouvelle fois le label Eco-Ecole, organisme qui décerne des labels pour les établissements engagés dans le développement durable (https://ndp-enghien.org/actus/2021/11/eco-ecole-college-lycee/).

Copyright © 2022 Collège Lycée Notre-Dame Providence . Tous droits réservés. Connexion