19 juin 2024
Voyages

Voyage à Varsovie

Vendredi 9 février : Jour 1

Rendez-vous à l’aéroport Charles-de-Gaulle pour 25 élèves de toutes les terminales, Mme Buffet, organisatrice, et Mme Janin, qui nous accompagnent. Après un retard de notre vol qui nous a empêché de débuter notre visite par un rallye dans la vieille ville, nous voici à Varsovie pour un séjour sur le thème de l’histoire et la mémoire.

La première approche a consisté en une petite balade le long des « Champs Elysées » varsoviens, sur la rue Nowy Swiat, puis une visite de la vieille ville après le dîner. L’église contenant le cœur de Chopin, le palais présidentiel, la colonne Sigismond, les remparts, la place du vieux marché, la maison natale de Marie Sklodowska-Curie, voilà entre autres ce que concentre ce quartier.

Samedi 10 février : jour 2

Tous les matins nous démarrions avec un petit déjeuner typique et assez consistant pour bien commencer la journée. Le samedi, nous avons suivi une guide qui nous a amené visiter le musée Polin. Ce musée retrace toute l’histoire des Juifs de Pologne depuis le Moyen-Age avec leur installation en Europe jusqu’à la Seconde guerre mondiale. Ce musée était très riche et nous a permis d’apprendre de nouvelles choses sur les coutumes et les modes de vie des Juifs.

Puis, l’après-midi, nous sommes allés sur les lieux de l’ancienne prison Pawiak, prison utilisée au temps où Varsovie appartenait à l’empire russe, et utilisée par la Gestapo durant la guerre, où étaient emprisonnés les opposants politiques. Il ne reste pratiquement plus rien de cette prison à part quelques archives, dessins des prisonniers et leurs habits qui sont exposés dans le musée. Puis nous sommes allés sur les traces du ghetto.

Nous avons été surpris de constater qu’il en reste peu de traces car pratiquement tout le ghetto a été détruit pour être remplacé par des immeubles très modernes. Quelques immeubles tiennent encore debout mais semblent s’effondrer et auront bientôt disparu. La partie sud de l’ancien ghetto est aujourd’hui le quartier moderne de Varsovie, surnommé le Manhattan de l’Est où nous avons pu admirer de beaux gratte-ciel près du palais de la Culture, édifice stalinien emblématique de la période communiste. Enfin, le soir, après avoir dîné dans notre restaurant, nous étions libres de sortir pour découvrir encore de nouvelles choses de la capitale.

Dimanche 11 février : jour 3

Après un bon petit déjeuner polonais, nous nous sommes dirigés vers la vieille ville, au bord de la Vistule, pour visiter l’une des trois résidences royales de Varsovie : le Palais Royal. Entièrement détruit lors de la guerre et reconstruit à l’identique dans les années 1970 (à l’instar de toute la vieille ville), il abrite de grandes salles regorgeant d’œuvres d’art magnifiques dans une architecture de style classique telle que l’avait conçue le roi Stanislas Auguste. Mais bien plus qu’un somptueux château, il est un monument emblématique de l’histoire de la Pologne et de son indépendance.

En passant par quelques vestiges du ghetto, nous avons ensuite rejoint le musée de l’Insurrection de Varsovie. A travers une visite dans la pénombre, un court-métrage sur Varsovie en ruine, de nombreuses photos et grand nombre d’objets mémoriaux, nous avons pu appréhender pleinement ces 63 jours de soulèvements du 1er aout au 1er octobre 1944 et leurs conséquences sur la population.

Lundi 12 février, jour 4

Ce matin, longue marche vers le musée du communisme, qui nous a permis de descendre Nowy Swiat et passer par le rond-point Charles de Gaulle où trône la statue du héros de la Résistance française, si apprécié en Pologne. Le musée nous a permis d’appréhender la façon dont la Pologne au sortir de la guerre est tombée dans l’escarcelle soviétique et les conditions de vie de la population, faites de privations, surveillance et répression. Puis le temps du déjeuner a permis aux uns et aux autres de finaliser leurs achats de souvenirs et de se restaurer de bons pierogis ! Puis il fut temps de rejoindre l’aéroport Frédéric Chopin pour notre vol retour.

Ce séjour nous aura permis de confronter sur le terrain nos connaissances apprises en cours d’histoire et d’HGGSP. L’ambiance au sein du groupe a été parfaite ! Vive la Pologne !

Nina Buffet T3 et Louis-Ange Dulauroy T5

Copyright © 2022 Collège Lycée Notre-Dame Providence . Tous droits réservés. Connexion